Déco Design

Construire une maison individuelle : quel budget prévoir ?

Ça y est ! vous avez décidé de construire votre maison individuelle ? Pour démarrer sur des bases sûres, vous devez répondre à plusieurs questions parmi lesquelles celle-ci se révèle capitale : combien dois-je prévoir pour construire une maison individuelle ? On y répond dans cet article.

Sur quelles bases faut-il prévoir le budget de construction de votre maison individuelle ?

Construire implique beaucoup plus qu’acheter une parcelle et payer un constructeur, comme engager divers investissements dans des études et régler des impôts et des taxes. Pour vous assurer la construction de la maison de vos rêves, il vous faut une idée correcte du montant de toutes les dépenses liées à votre projet. Il faut ensuite évaluer vos capacités financières.

C’est en estimant vos moyens et le coût total de votre projet que vous pourrez élaborer un plan de financement adapté dans la prévision du budget de construction de votre maison individuelle. Pour vous faciliter la constitution du budget, plusieurs aides financières sont disponibles. Pour la construction d’une maison individuelle sur la Côte d’Azur, contactez Les Maisons du Soleil pour une construction dans les règles de l’art.

Quelques éléments à prévoir pour votre budget de construction de maison individuelle

Qu’il soit pour l’acquisition de votre terrain ou pour la construction de votre maison individuelle, le contrat de construction détermine la forme de crédit immobilier que vous pourrez obtenir.
Vous avez le choix entre :

  • la VEFA (la vente d’un logement en l’état futur d’achèvement) : elle vous permet d’acquérir aussi bien un terrain en lotissement qu’un logement à bâtir ;
  • le CCMI (le contrat de construction de maison individuelle) : il vous garantit une grande sécurité ; vous amenez le terrain, nous y construisons ce que vous désirez.

Le coût du terrain et des frais afférents

Premier poste de dépense de votre projet, il influence grandement le budget à prévoir pour construire votre maison individuelle et varie en fonction de sa localisation. Cependant, si vous achetez un terrain hors lotissement, il faudra ajouter au prix de la parcelle les frais de viabilisation (7 000 à 15 000 euros), le bornage (700 à 1 500 euros), l’accès aux chantiers et l’étude du sol.

Les frais de notaire, les impôts et les taxes

Comprenant les droits de mutation, les honoraires du notaire, les formalités et la contribution de sécurité immobilière, ils comptent pour 7 % à 8 % du prix du terrain.

Le crédit immobilier

La banque peut vous proposer un crédit unique pour le financement de l’achat du terrain, de la construction de la maison et des taxes. Même la fiabilisation et les raccordements essentiels à votre confort dans le logement peuvent être couverts.

Les formalités administratives

Au nombre d’elles :

  • le permis de construire (1 000 à 1 500 euros)
  • l’attestation RT 2012 de fin de travaux, qui repose sur une étude thermique du bâtiment, estimée en moyenne à 500 euros
  • la taxe d’aménagement à verser dans les 12 mois qui suivent l’obtention du permis de construire.

Les aménagements (extérieur et intérieur)

Vos choix esthétiques (un jardin, des haies, des allées, etc.) influencent souvent plus le budget selon leurs superficies.

Le budget équipement

Dans 58 % des cas, les constructeurs CCMI livrent une maison prête à être décorée. Il vous faut alors inclure ces dépenses et aussi prévoir si vous devez acheter de nouveaux meubles, un nouvel électroménager ou tout autre produit. Voilà les paramètres entrant en ligne de compte dans la détermination du budget pour construire une maison individuelle. Quelles que soient les caractéristiques de votre projet, vous pouvez compter sur l’expertise des Maisons du Soleil.

Leave a Comment