Déco Design

Les b.a-ba d’un projet d’extension d’une maison d’habitation

Il se peut qu’un jour vous souhaitiez avoir une nouvelle espace de vie plus moderne et plus spacieuse. Réaliser une extension de maison est efficace pour agrandir sa zone vitale. Extension toit-plat, surélévation de toiture … les possibilités sont grandes. Une extension c’est agrandir le volume, gagner des mètres carrés en plus, créer plus d’accès. Ce sont des travaux qui peuvent parfois se révéler contraignants autant sur le plan de l’urbanisme que sur les contraintes du terrain. Voici donc quelques étapes à suivre pour bien démarrer vos travaux.

Faites appel à un architecte pour l’extension d’une maison d’habitation

La loi requiert les services d’un architecte quand les travaux dépassent les 150m², si les travaux touchent la structure de votre bâtiment, vous devez obligatoirement, engager un ingénieur béton tel que B.E.T Giudice, ingénieur structures à Cannes. Si votre projet ne dépasse pas ces limites, il est toujours bon d’avoir l’avis d’un expert en bâtiment. Ses conseils sont avisés pour l’orientation des travaux et optimiser au mieux votre chantier.

Comment il va fonctionner ? Il va tout d’abord commencer par comprendre c’est quoi le projet de la famille. C’est seulement après cet entretien qu’il va commencer ses études et exposer les contraintes. Il vous proposera par la suite des idées et de nouveaux projets pour votre habitation. L’architecte va se concentrer sur l’aspect de l’extension, sa superficie. Si cela est nécessaire, il se peut qu’il revoie les systèmes d’isolation, la façade de la maison. Votre extension sera unique !

Si vous habitez dans une zone sauvegardée ou protégée, vous devrez passer par l’architecte des bâtiments de France. En effet son rôle est de garantir l’homogénéité architecturale du territoire. Donc avant de tout entamer, montrez-lui votre projet.

Savoir exploiter les contraintes de son chantier

Les contraintes les plus courantes sont toujours les règles de l’urbanisme et les limites de la propriété. Rajoutez à cela l’environnement de la parcelle et son orientation, les dénivelés et la nature du terrain et vous avez le tableau ! Et il n’est pas rare de revoir en entier le projet à cause d’une faible emprise au sol par exemple. Le plan local d’urbanisme édicte ces règles et peut même vous interdire l’utilisation d’une couleur précise !

Pour que tout se passe pour le mieux, il est nécessaire de rester ouvert durant toute la durée des travaux. Car rien n’est figé et au fil des échanges avec le client, de nouvelles propositions apparaissent ce qui transfigure le reste. Vote architecte saura transformer ces contraintes en une nouvelle force et donner un caractère original à l’ouvrage.

Soyez créatif, optez pour un design contemporain et moderne

Un seul mot d’ordre : briser les codes. Soyez à l’affût des tendances de l’architecture d’aujourd’hui. Voter maison sera à coup sûr une vitrine d’un courant architectural qui brise les normes. Choisir des toitures plates par exemple. Ce type de toit présente une légère pente pour laisser passer les eaux fluviales, et de ce fait, il n’est pas vraiment plat. Et si un jour vous décidez de faire une nouvelle extension, réaliser une extension, toit plat se fera sans problème.

Recherchez toujours la lumière dans l’orientation de votre extension de maison. L’idéal serait que la maison de base soit tournée plein sud pour laisser passer naturellement la lumière. Dans le cas d’une orientation défavorable, il existe toujours des solutions pour attirer la lumière.

Leave a Comment